Arts Camargue Ecologie Non classé Pays Touristiques Photos Provence Tourisme
Une photo… une histoire

Une photo... une histoire

Les Saintes maries de la mer. On est sur le chemin qui relie Cacharel et Méjanes. Il est 6h00, c’est le matin. En Camargue, toute la beauté est à l’horizontale, toutes les voies sont dégagées, rien qui ne gêne le galop des chevaux, le vol des oiseaux. Des plages, des lagunes, des rizières..

En lire plus...
Arts Marseille Non classé Photos Provence Tourisme
Une photo… une histoire

Une photo... une histoire

a se passe du côté de Callelongue. … Je dépose mon beauf qui va taquiner la daurade à l'entrée du petit port de Callelongue. Je repars. 50 mètres plus loin, je flashe sur ce premier plan de verdure qui partage l'image en diagonale, laisse apparaître l'île Maïre et les Pharillons… A plat ventre sur un rocher aux arêtes tranchantes, le nez dans la chlorophylle, je suis assez satisfait de ce qui s'affiche dans la petite lucarne de mon Canon. J'attends…

En lire plus...
Arts Marseille Non classé Portraits Provence
Mario, une vie à croquer la vie..

Mario, une vie à croquer la vie..

Incontournable Mario... rital, parisien, et tellement marseillais...

En lire plus...
Culture Humeur Marseille Métiers de bouche Non classé Produits locaux
Le petit garçon dans la boulangerie

Le petit garçon dans la boulangerie

Enfant, j'étais chargé d'acheter et ramener le pain à la maison. Notre père le signait au dos d'une croix chrétienne, avant de nous le partager à table. Sept frères et sœurs, papa, maman, pépé... . Dans les années 60, l'industrie pesait déjà sur toutes les productions et le pain n'était pas toujours fameux, ...mais maman avait dit que c'était le corps du Christ distribué aux fidèles. Le pain nous réunissait. Je ne suis pas un habitué des offices religieux, mais l'idée de communion me plaît

En lire plus...
Arts Culture Marseille Non classé Podcast Portraits
RENCONTRES…. avec Claude Luca

RENCONTRES.... avec Claude Luca

Ce qui m’emporte dans la peinture de Claude Luca c’est la lumière vive et joyeuse des couleurs d’une enfance toujours en lui. C’est la fantaisie des personnages qu’il installe dans ses compositions, la bonhommie des boulistes du Mondial La Marseillaise, le vent fripon qui fait s’envoler les jupes des dames. Ce qui m’interpelle dans sa peinture, ce sont les lignes qu’il tord comme des injustices qu’il dénonce, les noirs profonds de son Vallon des Auffes, le cri des pins pliés par le Mistral dans les collines de Luminy..

En lire plus...
Atmosphère Chroniques gastronomiques Gastronomie Marseille Non classé
Suivre la course du soleil. ..

Suivre la course du soleil. ..

Au début, j'y allais pour mon café du matin et profiter des premières lueurs du soleil. Elles percent par les escaliers de la rue de la Paix, traversent et réchauffent les vieux os que j'assois au préalable sur l'une des chaises de la terrasse. Je me place dans la course des rayons. Lentement, ils gagneront une à une les tables installées. Moi aussi. Sans trop d'efforts, d'une chaise l'autre...je règle mon pas sur le pas de mon soleil. Dans sa course. ....

En lire plus...
Humeur Marseille
Notre Dame de la Garde, l’eau vive asséchée….

Notre Dame de la Garde, l'eau vive asséchée....

Il y a quelques mois encore, c'était facile de revenir en 1960. il suffisait de pousser la porte du restaurant L'Eau Vive de Notre Dame de La Garde. C'était pratique, on voyageait dans le temps, et nous aimons tous voyager dans le temps. Les prix étaient modiques, les plats globalement.....

En lire plus...
Culture Humeur Non classé Produits locaux Ruralité
PLUS ASSEZ APRÈS L’AVOIR ÉTÉ TROP….

PLUS ASSEZ APRÈS L'AVOIR ÉTÉ TROP….

S'il était un organe, le gars des villes serait un intestin. Il n'a jamais autant aimé les territoires ruraux que sous l'occupation, quand un grand-père maraîcher, un oncle éleveur lui faisaient passer

En lire plus...
Chroniques gastronomiques Gastronomie Marseille MARSEILLE, chroniques gourmandes Non classé Poissonnerie Portraits Produits locaux Vidéos
UN AGE D’OR QUI S’ÉTEINT…

UN AGE D'OR QUI S’ÉTEINT...

C'est le problème de la bouillabaisse : une masse de restaurateurs, bloggers, journalistes l'annoncent, la promettent, et quelques rares cuisiniers la font. Bernard Loury est de ceux-là. On le remarque dès le matin sur le marché du vieux-port à Marseille. Il porte sabots, écharpe, béret et moustaches en guidon. Il évalue barbarelles, girelles, roucao, ...

En lire plus...
Atmosphère Camargue Culture Non classé
LE CHOC… On est aussi de la viande…

LE CHOC... On est aussi de la viande...

Ça m'a rappelé qu'on est aussi de la viande. Je l'avais occulté, je m'étais extrait du vivant. ...

En lire plus...